La confiance en soi est primordiale pour tout être humain. Cependant, elle l’est d’autant plus pour les enfants car elle participe fortement à leur développement.

En effet, le manque de confiance va engendrer chez l’enfant la privation d’une grande partie des expériences nécessaires à son développement. Cela se traduira certainement par une attitude qui sera plus passive qu’active. Car il n’osera pas ou bien peu tenter de nouvelles expériences par crainte d’échouer. Etant donné qu’il prendra moins de risques, il vivra moins d’expériences ce qui est très important à cet âge. En effet, cela permet aux enfants d’apprendre de leurs erreurs. Mais rassurez-vous, nous allons vous donner 5 conseils afin de pallier ce manque de confiance.

 

Montrez-lui que vous l’aimez

Montrer à votre enfant que vous l’aimez est très important afin qu’il se sente en sécurité et épanoui. Il est notamment important que votre enfant comprenne que cet amour n’est pas conditionné par ses échecs ou ses réussites.

Selon Isabelle Filliozat, il existe un « réservoir d’amour » qui peut être rempli de deux manières : verbale ou non-verbale. Les preuves verbales doivent être prononcées en accordant toute son attention à votre enfant. Vous pouvez par exemple lui dire « je suis heureux(se) de t’avoir pour fils/fille », « j’aime vivre avec toi » ou encore « je t’aime ». Quant aux preuves d’amour non-verbales, elles sont diverses. Mais la plus efficace reste le temps exclusif que vous accorderez à votre enfant. Il s’agit de partager du temps avec lui, de s’intéresser à lui exclusivement.

 

Boostez sa confiance en le responsabilisant

confianceIl est important de protéger son enfant afin qu’il se sente en sécurité, mais veillez à ne pas tomber dans le piège de la surprotection. Faites-lui confiance, mais restez vigilant, n’oubliez pas qu’il va devoir apprendre par lui-même afin d’évoluer. Le surprotéger l’empêchera de se développer par lui-même.

Il est important que l’enfant ait un cadre qui lui inspire la sécurité. Mais le responsabiliser va lui permettre de gagner en autonomie et d’être fier de lui. Ainsi, vous pouvez lui attribuer des tâches à accomplir et le féliciter pour telle ou telle tâche accomplie. Ainsi, le valoriser va l’encourager à poursuivre ses efforts, mais évitez de le juger.

 

Evitez d’avoir des attentes trop élevées

Les attentes que les parents ont envers leur enfant jouent un grand rôle dans le comportement de l’enfant et de la confiance qu’il va avoir en lui-même. En effet, les parents envoient des signes verbaux et non-verbaux qui vont inconsciemment l’influencer.

Ainsi, si vous fixez des objectifs trop hauts à atteindre à votre enfant, il peut croire qu’est ici en jeu l’amour que vous éprouvez pour lui. Il va donc tendre vers ces objectifs que vous lui avez fixés. De plus, l’enfant peut se décourager et remettre en question ses compétences s’il n’arrive pas à les atteindre.

Il est donc conseillé d’avoir des objectifs positifs sans presser l’enfant pour qu’ils les atteignent et d’encourager la progression de votre enfant dans son développement.

 

 

Victoire BOUQUET pour l’Association Oze